Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 décembre 2008 1 22 /12 /décembre /2008 13:17

L'œil nous trompe !

 

 

 

L'incantation obsédante qu’un fruit de qualité est beau, n'est pas une garantie alimentaire ! Quand l'œil identifie un objet, il lui attribue une couleur. S'il y a discordance… le cerveau sonne le tocsin et l'estomac conteste…

 

L'aspect esthétique des aliments affecte, dans une certaine mesure, la vente des produits. Des enquêtes ont montré que la couleur de l'aliment influe fortement sur le goût que perçoit le consommateur. En effet, nous préfèrerons acheter une tomate bien rouge plutôt que légèrement tachetée de vert. Même si le goût n'est pas modifié par la couleur des aliments. D'un point de vue nutritionnel, l'usage des colorants alimentaires n'est généralement pas nécessaire.

 

En fait, dans certains cas, ils sont utilisés pour abuser le consommateur en donnant une fausse impression de qualité (par exemple, lorsqu'un colorant jaune est ajouté aux pâtes ou aux gâteaux pour faire croire à une plus grande quantité d'œufs qu'il n'y en a véritablement). Les colorants ont pour but d'améliorer l'aspect des aliments. Ils permettent de palier une perte de coloration pendant la production, de colorer des aliments incolores et de renforcer une « idée » gustative spécifique (comme dans la confiserie, le vert ou le jaune, pour le goût citron...). Ils compensent également les variations saisonnières : par exemple, le beurre n'est jaune qu'en été, alors qu'en hiver, il est jugé trop pâle par les industriels qui lui ajoutent un colorant jaune, le ß-carotène.

 

L'utilisation de ces colorants alimentaires reflète nos habitudes alimentaires et notre société de consommation : repas rapides sortant du congélateur, désir de consommer des produits « exotiques » en toutes saisons, etc. Habitués à manger du beurre jaune et des glaces à la pistache colorées en vert, les consommateurs sont souvent déconcertés devant des couleurs inhabituelles, même naturelles comme celle des pommes de terre « Vitelotte La variété « Vitelotte » dite encore « Vitelotte noire », pour laquelle on trouve aussi l'appellation « Négresse du Poitou ». L'appellation de « Truffe bleue » a été également signalée, ce qui n'est pas surprenant, le mot « truffe » désignant encore la pomme de terre dans certaines régions françaises. » dont la chair est d'un beau violet ou des tomates jaunes, noires...




Partager cet article

Repost 0
Published by Aux plaisirs - dans Mémoire : Le plaisir
commenter cet article

commentaires

Rechercher