Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 décembre 2008 7 28 /12 /décembre /2008 14:01

À la puberté, les modifications physiologiques ne se limitent pas qu’au début de fonctionnement des gonades10 En biologie, glande sexuelle qui produit les gamètes. , ni même à l'apparition ou à la modification des caractères sexuels secondaires : pilosité, voix… Les appareils sensoriels subissent eux aussi des modifications : les goûts changent. 

Le métabolisme et les besoins sont donc modifiés, les aliments sources d'énergie nécessaire à l'activité et à la croissance doivent être fournis plus abondamment, plus constamment : on grignote car les fringales sont fréquentes à cet âge.
 

Souvent, les choix alimentaires ne sont guidés ni par la nécessité physiologique de se nourrir, ni par le plaisir, mais par la revendication de sa liberté :

  Ô
   
Manger quand on veut.
  Ô    Manger ce que l'on veut. 
  Ô    Arriver en retard au repas familial. 
  Ô    Se bourrer de sucreries. 
  Ô    Mélanger les saveurs : exemple ; sucré, salé. 
  Ô    Déstructurer le schéma classique des repas familiaux. 
  Ô    Un grand besoin de se «remplir». 

L'adolescent considère souvent les règles admises par la famille, les repas, comme un rituel qu’il souhaite modifier voir rejeter... Les choix alimentaires s'effectuent en fonction de modèles sociaux, d’un groupe : on mange comme les copains.
 

Pour un adolescent, la nourriture est utilisée comme un code respectant les modes, standards propres à «son» entourage…
 

C’est un âge qui semble peu propice au développement du goût «classique» qui permet aussi l'ouverture vers d'autres attitudes alimentaires, ainsi les déplacements des goûts du sucré vers le salé, le doux vers le fort, favorisent aussi la découverte des cuisines du monde. C’est l’âge du nomadisme alimentaire, gustatif et des goûts venus d’ailleurs.
 

Période dangereuse avec un risque de perdre le «goût» ne plus savoir apprécier que du mou, du doux, le sucré… des hamburgers à la pizza, de la viande haché aux poissons reconstitués, des boisons gazeuses sucrées et des crèmes glacées. Il y a risque de souffrir de graves déséquilibres alimentaires entrainant des problèmes divers.
 

Un constat plutôt réjouissant, aux environs de 20 ans, la consommation «nomade
» décroit pour se réorienter vers les traditions alimentaires.




Partager cet article

Repost 0
Published by Aux plaisirs - dans Mémoire : Le plaisir
commenter cet article

commentaires

Rechercher