Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2009 1 05 /01 /janvier /2009 11:34

La Fraise symbolise une forme d'audace.

 

Elle représente une totale désinvolture envers les choses et les gens.


Franche comme l'or, elle n'hésite pas à manier le glaive s'il le faut, ni à dire les choses comme elles sont, sans trop se préoccuper de la façon dont ses propos peuvent être accueillis par l’entourage.


Elle fait peut-être un peu la demoiselle insolente qui ne mâche pas ses mots et qui, en s'exprimant,  n'y va pas par quatre chemins !


De même, elle n'a aucun scrupule à mettre les points sur les i.

Elle dit ce qu'elle pense ou sent, quitte à paraître rude ou agressive.

Elle a le courage de ses opinions, même elle peut quelquefois avoir l'air d'une bêcheuse un peu arrogante.


Le caractère de la fraise est parfois assez agressif, corrosif, rébarbatif.

 

La sphère de la Fraise se tient un peu au-dessus du niveau de la terre ; Vierge exigeante et critique, elle n'acceptera pas n'importe quoi... : difficile de lui faire avaler des couleuvres.

 

Elle semble bien savoir ce qu'elle veut. Elle pose résolument ses limites, ses règles, ses exigences et ses conditions. On peut se demander si elle est aussi «hardie» envers elle même. N'est-elle pas trop rude, trop dure, réservée, trop exigeante vis-à-vis d'elle-même, vis-à-vis du terrestre en général ?


Cela l'induira à adopter par moments une attitude teintée de critique acerbe, négative et agressive.

 

C’est pourquoi, dans le cas de la Fraise, il est absolument essentiel que celui qui n'a pas envie de ce fruit n'en mange pas. En effet, la fraise «possède un caractère psychologiquement marqué (qui peut provoquer des éruptions, etc., lorsqu'on va à l'encontre de ce que la Fraise recommande de faire dans la vie)».

 

La confiture de Fraises offre à l'être humain une formule plus douce.


Les gens allergiques aux Fraises sont en fait à la recherche d'une solution douce et pacifique pour eux-mêmes ; ils doivent cesser de livrer combat.


Ils doivent apprendre à utiliser leurs forces d'une manière dynamique et constructive au lieu de se démener comme un diable dans un bénitier, de se battre contre les moulins à vent, de s'acharner sur eux-mêmes (et peut-être sur autrui).

 

S'accepter avec amour et douceur, dans la paix..., aimer son corps, telles sont en l'occurrence les nécessités absolues.

 

Les éruptions et d'autres incommodités après la consommation de Fraises signifient seulement que l'on veut abandonner tout combat intérieur.

 

Celui qui éprouve un irrésistible besoin de manger des Fraises désire au fond de son âme acquérir une partie du caractère de Mademoiselle Fraise. Il se sait confronté à son propre sentiment d'impuissance, surtout lorsqu'il s'agit de prendre réellement sa propre défense ou de pouvoir se manifester de façon claire et précise ou de devoir marquer ses frontières personnelles quand cela est nécessaire. On se sent peut-être sous l'emprise de qu’elle que chose qui nous perturbe.

 

Dans le sens extrême, il est question de l'homme qui n'ose pas vivre pour et par lui-même, qui se néglige ou se sous-estime, qui, peut-être, ne prend pas suffisamment soin de lui-même et de son corps ou qui manque de respect vis-à-vis de lui-même et de son corps ; celui qui s'affaisse... Il a tendance à être trop mou, trop flasque, trop lent, trop passif, trop vide, pas assez au point, pas assez tranchant ; il se sent quelquefois apathique, indolent, indifférent, sans force ou sans ressort. Peut-être lui faut-il parfois rassembler ses forces. Il se peut qu'il se regarde de haut d'un air humiliant. Il ne fait pas de distinction, il tolère tout dans sa vie ; II s'est laissé imposer des choses ou il a permis aux autres de pénétrer dans son domaine privé.

Partager cet article

Repost 0
Published by Aux plaisirs - dans Symboliques !
commenter cet article

commentaires

Rechercher