Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2009 7 22 /02 /février /2009 23:43

L'ail fut introduit très tôt et presque simultanément dans de nombreuses civilisations, c'est pourquoi chaque pays en revendique la paternité. Cependant, il est probablement originaire du sud-ouest de la Sibérie, territoire actuel des républiques du I’Urkménistan, du Kazakhstan et de l'Ouzbékistan, où il pousse encore à l'état sauvage.

 


II y a environ cinq mille ans, des tribus nomades l'introduisirent en Chine, où il fut bientôt largement utilisé. De là il gagna l'Asie du sud-est. Vers 2000 avant J.C, il avait sillonné le Moyen-Orient et atteint l'Egypte, puis avec les marchands et les nomades, il traversa le sud de l'Europe et s'acclimata en Sicile. Il descendit aussi en Inde, où il est mentionné dans les premiers écrits védiques (anciens textes religieux découverts en Inde Orientale).

 

Les marchands phéniciens transportèrent l'ail un peu plus au Nord en Europe Méridionale et les romains l'introduisirent dans toutes les provinces qu'ils conquirent, y compris la Grande-Bretagne et l'Europe Septentrionale.

 

Plus tard, les Vikings en emportèrent avec eux lors de leurs longs périples sur les mers du globe. Christophe Colomb l'introduisit dans l'actuelle République Dominicaine, d'où il pénétra en Amérique Centrale puis en Amérique du Sud, pour s'acclimater en Amérique du Nord. Dans ces contrées d'origines, en Sibérie et autour de la mer Caspienne, l'ail était une denrée précieuse.

 

Jusqu'aux 17e siècle, les Sibériens purent payer leurs impôts en ail, quinze têtes d'ails pour un homme, dix pour une femme et cinq pour chaque enfant.

 

L'ail est maintenant cultivé dans le monde entier.




Partager cet article

Repost 0
Published by Aux plaisirs - dans Mémoire : L'ail
commenter cet article

commentaires

Rechercher