Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2009 2 24 /02 /février /2009 23:31

 Origine :

L'avocatier est originaire d'une vaste zone géographique s'étendant des montagnes centrales et occidentales du Mexique, à travers le Guatemala jusqu'aux côtes pacifiques d'Amérique centrale. Il y a des preuves archéologiques de l'utilisation et de la sélection des pieds au Mexique pendant 10 000 ans. Des noyaux trouvés dans des grottes dans la vallée de Tehuacan (état de Puebla) montrent que durant cette période il y eut une sélection progressive vers une augmentation de la taille du fruit comme l'indique l'augmentation de la taille des noyaux des couches récentes par rapport à ceux des couches plus anciennes.

 

 

Etymologie et noms vernaculaires :

Les Aztèques appelaient l'avocatier «arbre à testicules» et faisaient de ses fruits un élixir de longue vie aux pouvoirs revigorants.

Le mot aguacate a été employé en français vers1640 et il a été courant aux XVIIe et XVIIIe siècle. Cependant, ce dernier mot est lui aussi une altération du nahuátl auacatl dont l'origine était connue dès le XVIIIe siècle. 

Le fruit avocat est apparu sous la forme avocate en 1684. Il est classé alors parmi les poires et ses noms ont été aussi poire-avocat, poire d'avocat. Il s'agit d'abord d'une ressemblance de forme. Le nom français est une adaptation du nom espagnol abocado, avocado, lequel désigne d'abord un spécialiste judiciaire. Ce terme espagnol est une altération par étymologie populaire d'aguacate qui était le nom du fruit de l'avocatier. L'avocate devient l'avocat en 1716.

Son nom provient du nahuatl « ahuacatl » qui signifie «testicule» en référence à sa forme. On retrouve le terme ahuacatl dans le mot composé ahuacamolli (guacamole), signifiant «mélange aux testicules».

Attention
 : il ne faut pas confondre avec l'avocat qui va plaider pour votre défense.

- Espérons qu’il ait des «avocats» votre avocat…

 

 

Petites histoires :

Persea americana (nom latin de l’avocatier), est un arbre de la famille du laurier et du cannelier. 

Importé en 1526 vers l'Europe par l’espagnol Cortez, cadeau des aztèques…

Il faudra malgré tout attendre 300 ans de plus pour qu'enfin il s'installe de façon définitive dans la gastronomie française. Si l’avocat fut longtemps considéré En Europe, comme un produit de luxe, il était extrêmement courant en Amérique au point que l'on le qualifiait souvent de «beurre du pauvre».

Partager cet article

Repost 0
Published by Aux plaisirs - dans Coquin...
commenter cet article

commentaires

Rechercher