Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 14:11

Base Musée d'alchimie en Allemagne.


La magie de l'ail :

L'ail a toujours été une plante chargée de magie, en Orient comme en Occident. Considérée comme une plante ayant la faculté de repousser les âmes perdues.

 

Depuis plus de 7000 ans les traditions le lient aux croyances populaires.

C'est probablement en raison de son odeur et de son arôme prononcés que l'on attribuait à l'ail des propriétés mystiques et qu'on l'utilisait pour combattre le mauvais sort.

 

L'ail fut même considéré avec suspicion par certains courants religieux qui associaient l'odeur de l'ail au diable et aussi aux pensées impures, Telle fut l'attitude de certains fidèles du christianisme, de l'hindouisme, de l'islam et du bouddhisme zen, De nombreux chamans du Népal actuel ne sont pas autorisés à manger de l'ail, Ceci concerrne principalement les membres des caste Brahmane et Chétri qui pensent que le fait de manger de l'ail dans les trois mois précédant la mort les rendra malades dans l'au-delà.

 

De nos jours encore, on peut voir des couronnes d'ail suspendues aux portes des maisons de certaines régions d'Europe, comme en Italie où on en met près des berceaux pour éloigner les sorcières et les démons. D'autres le portent autour du cou pour se protéger des esprits malfaisants. Il en est encore qui vous diront que rêver d'ail est un présage de déchéance ; dans les Balkans, la coutume voulait que l'on frotte de l'ail sur les poignées de portes et sur les encadrements des fenêtres pour éloigner les vampires.

 

Les vampires ont horreur de l'ail ! Cette légende est connue dans tout le monde contemporain grâce à la littérature et au cinéma. Un fait commun à maintes légendes, est que les vampires en sus de la croix et de l'argent (métal) détestent l'ail. Pendant la journée les vampires sont entièrement à la merci du chasseur mais la nuit, on ne peut les terrasser qu'à l'aide de ces trois armes. Manger de l'ail pour se protéger des vampires restait le moyen le plus sûr car la croyance veut que le sang au goût d'ail déplaise aux vampires.

 

Toutes les légendes n'ont pas toujours cet aspect positif pour l'ail, Une histoire du folklore arabe raconte que lorsqu'il fut chassé du jardin d'Eden, Satan voyait pousser de l'ail sous son pied gauche et des oignons sous le droit.

 

On dit aussi qu'en 1330 le roi Alphonse XI de Castille fonda un ordre de chevalerie dont les membres devaient jurer une haine totale à l'ail.

 

La richesse en soufre des Liliacées, en particulier de l'oignon et de l'ail, semble pouvoir expliquer les utilisations traditionnelles des principales Liliacées. Le soufre a toujours été identifié comme l'élément principal des enfers. Mais cela peut être aussi l'endroit où se rendent ceux qui ont besoin d'être purifiés. Allium sativum semble donc être porteur du thème de la purification sur le plan physique, à l'instar du soufre qui représente le « soleil » des alchimistes.

 

  

 

Quelles que soient leurs origines, en général les mythes, croyances et légendes s'articulent tous autour de l'idée que l'ail protège du mal, que celui-ci ait la forme d'un démon, d'un vampire ou d'une maladie.

 

Le mot sanscrit pour l'ail « bhûlagna » signifie « pourfendeur de monstre ».

 



Partager cet article

Repost 0
Published by Blasons - dans Mémoire : L'ail
commenter cet article

commentaires

Rechercher