Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 21:15

L'ail conserve la vie et la prolonge au-delà des limites habituelles.

 

Les centenaires célèbres des pays méditerranéens ont toujours prétendu en avoir régulièrement consommé. A Marseille on assure que les "papes" lui doivent une longévité qui finit par lasser leur propre famille.

 

Les Chinois déjà le savaient, les peuples de l'Orient exhibaient de beaux vieillards encore verts qui devaient à l'ail d'avoir vécu le siècle entier et quelques fois entamaient le suivant. On attribue ce pouvoir à l'énergie qu'il concentre, à la force qu'il procure et à la santé qu'il protège.

 

Il ne devrait pas y avoir de journée sans ail. C'est ce que me répète souvent un vieux paysan qui affirme lui devoir sa santé et sa vigueur exceptionnelle, ajoutant « mon père qui est mort à 89 ans et ma mère à 92, avaient toujours mangé beaucoup d'ail; dès ma plus tendre enfance, ils m'ont appris à le considérer comme une nourriture aussi indispensable que le pain. C'est un véritable bouclier contre les maladies et la vieillesse ».



Partager cet article

Repost 0
Published by Blasons - dans Mémoire : L'ail
commenter cet article

commentaires

Rechercher