Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 mars 2009 2 24 /03 /mars /2009 19:06

Mais encore, faut-il l'aimer et ne pas faire fuir tout le monde avec une haleine qui tuerait nos semblables à vingt mètres.

 

Peut-on l'aimer ?

Ou une autre question, peut-on faire aimer l'ail à ceux qui ne l'aiment pas ?

On aime ou on n'aime pas ! Mais ce qui est certain, c'est que des personnes disent ne pas apprécier l'ail alors qu'elles n'y ont jamais goûté, juste senti. Ce choix dépend aussi de la façon dont l'ail est préparé. Entier, écrasé, pilé. Ail cru, ail cuit...





Repost 0
Published by Blasons - dans Mémoire : L'ail
commenter cet article
24 mars 2009 2 24 /03 /mars /2009 18:57

L'ail dans la cuisine.

L'ail appartient à la famille des liliacées où figurent aussi oignons, poireaux, échalotes, ciboulettes... C'est un dominateur, il n'est pas conseillé de le servir avec des aliments trop délicats dont il emporterait toutes les subtilités. A éviter aussi les vins fins, choisissez plutôt des rouges robustes ou des blancs secs ou encore une bière blonde bien fraîche.

La saveur finale d'une recette à l'ail dépend de la façon dont ses composants vont être libérés, ils sont la source de son puissant arôme. Le résultat peut être délicat ou rude cela dépend de la force et du goût que l'on veut obtenir. Les quantités suggérées dans une recette dépendent aussi, si l'ail est travaillé cru ou cuit : un poulet farci à l'ail demande une cinquantaine de gousses, pour un aïoli ajouter à un poulet froid seulement trois ou quatre gousses pourtant les saveurs sont bien différentes et la sauce aïoli sera plus forte que le poulet farci.

Son odeur étant persistante, essayez de lui réserver une planche personnelle et couvrez-le d'un papier film au frigo.



Repost 0
Published by Blasons - dans Mémoire : L'ail
commenter cet article
23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 21:42

Comment remédier aux odeurs de l'ail


Lorsque vous avez mangé de l'ail, en particulier de l'ail cru, son odeur s'exhale par votre haleine. Vous et ceux qui ont partagé votre repas risquez de ne rien remarquer mais en revanche ceux qui n'ont pas goûté à cet ail délicieux vont peut-être malgré eux profiter de ces effets secondaires. En théorie, plus vous mangez d'ail plus votre corps est apte à le transformer, et plus les conséquences sur votre haleine seront minimes. En outre si tout le monde mangeait de l'ail, personne ne trouverait cette haleine insupportable ! 



En attendant voici quelques remèdes :
 

1e :
Cuire l'ail dans du lait avant de l'utiliser. 
2e : Toujours enlever le germe. 
3: Un conseil d'aromathérapeute : se frotter les pieds avec de l'huile mentholée, elle passe dans le sang, arrive aux poumons et parfume votre haleine. 
4: Les plantes riches en chlorophylle sont très efficaces. Mâchez un peu de persil frais ou un haricot vert cru. Sinon ayez recourt à un dentifrice à la chlorophylle ou au classique chewing-gum. 
5: Tremper l'ail dans du vinaigre ou frotter la gousse dans les plats ou l'assiette, dans laquelle vous mangez. 
6e : Ecraser l'ail soigneusement avec un pilon, il se digère mieux que coupé ou avec un presse ail, allié indispensable pour les amateurs. 

Autres solutions :
une pomme crue, une graine de cardamone, de la coriandre ou un clou de girofle.

En Castille et dans la Manche, les Espagnols utilisent traditionnellement des graines de cumin et de carvi. Une gorgée de liqueur d'anis ou un jus citron sont également conseillés.

Les musulmans, pour supprimer toute odeur, mêlent l'ail à un jus de citron et du lait d'amandes.

Pour enlever l'odeur d'ail sur un couteau, laver à l'eau froide (jamais à l'eau chaude, la chaleur rend les odeurs plus tenaces). Sur la planche à découper frottez avec du gros sel. Sur les mains frottez avec un peu de persil.

Enfin pour désodoriser un réfrigérateur, mettez 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude dans une assiette. Arroser de quelques gouttes d'essence de vanille et placer l'assiette dans le réfrigérateur, sans la couvrir. L'odeur de l'ail disparaîtra dans les douze heures. Votre réfrigérateur ne sentira plus rien jusqu'à ce que vous y remettiez un plat à l'ail !



Repost 0
Published by Blasons - dans Mémoire : L'ail
commenter cet article
23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 21:31

Utilisation de l'ail dans le quotidien. 


Pour protéger les fruits :
Pour protéger les fruits de la putréfaction, disposer dans le fruitier, des bocaux ouverts contenant des gousses d'ails coupées en deux. 

Pour conserver les jambons :
Mettre les jambons dans la saumure une quinzaine de jours, puis laissez égoutter et sécher. Lorsqu'ils sont bien secs, frotter d'un mélange d'ail, de sel, de poivre, et de genièvre, avant de les envelopper bien serrés dans une toile de chanvre cousue. 

Contre les fourmis :
Frotter les bords d'une coupe de fruits avec de l'ail, les fourmis ne s'en approcheront plus, de même pour détourner les colonnes envahissantes des fourmis on déposera de l'ail pilé sur leurs chemins. 

Contre les insectes :
Pour protéger un arbre d'insectes nuisibles d'une façon tout à fait écologique, c'est-à-dire sans tuer les insectes ni abîmer l'arbre, on plante de l'ail au pied de l'arbre. L'ail est un excellent insecticide. 

Voici une préparation de pesticide :
Verser 1/2 cuillère à café d'ail écrasé et la même quantité de poudre de piment fort dans 4 litres d'eau, laisser macérer 24 heures. Utiliser tel quel sur les plantes ligneuses, diluer à 25 % sur les plantes annuelles et les légumes. Ce traitement débarrasse de nombreux insectes suceurs et déchiqueteurs. 

Mastic pour la porcelaine :
Prendre une tête d'ail bien pelée et l'écraser pour en faire une sorte de gomme, Frotter avec cette gomme les morceaux de porcelaine cassée puis les rapprocher et assurer avec un fil proportionnel à la force de la pièce Mettre le morceau ainsi accommodé dans une quantité suffisante de lait où il devra surnager et laisser bouillir un moment. La porcelaine est alors parfaitement recollée et ne laisse aucune odeur d'ail et n'en imprègne point les choses que l'on voudra y mettre dedans.

Mastic pour le verre : Ecraser des gousses d'ails avec un couteau pour en exprimer tout le suc, mélanger à une pincée de plâtre en poudre. Cette pâte servira à coller des verres dans leur cadre de métal, des vertes de montres ou encore les verres de vos lunettes de soleil.
 

Pour remplacer la colle :
Pour remplacer la colle, frotter avec une gousse d'ail les parties à recoller. Ajuster et maintenir.

Pour percer le verre : Diluer 50 g d'acide oxalique dans 25 g d'essence de térébenthine, ajouter 3 gousses d'ail râpé et laisser macérer 8 jours, Conserver dans un flacon bouché (pas en verre) et agiter de temps en temps. A l'endroit désiré, on dépose une goutte de la préparation et on opère avec le foret sans presser exagérément, reverser une goutte de temps à autre.
 


La chrysographie (écriture en lettre d'or) :
Les Byzantins avaient dans ce domaine une technique particulière et qui est d'ailleurs toujours utilisée. Sur un parchemin préalablement frotté à l'ail ils étalaient du Raki (alcool oriental anisé) et de la bave d'escargot puis ils appliquaient l'or. 

De bons voisins :
Pour les jardiniers en herbe l'ail aime bien la présence des roses et des framboises mais a une action défavorable sur les haricots et pois.



Repost 0
Published by Blasons - dans Mémoire : L'ail
commenter cet article
23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 21:15

L'ail conserve la vie et la prolonge au-delà des limites habituelles.

 

Les centenaires célèbres des pays méditerranéens ont toujours prétendu en avoir régulièrement consommé. A Marseille on assure que les "papes" lui doivent une longévité qui finit par lasser leur propre famille.

 

Les Chinois déjà le savaient, les peuples de l'Orient exhibaient de beaux vieillards encore verts qui devaient à l'ail d'avoir vécu le siècle entier et quelques fois entamaient le suivant. On attribue ce pouvoir à l'énergie qu'il concentre, à la force qu'il procure et à la santé qu'il protège.

 

Il ne devrait pas y avoir de journée sans ail. C'est ce que me répète souvent un vieux paysan qui affirme lui devoir sa santé et sa vigueur exceptionnelle, ajoutant « mon père qui est mort à 89 ans et ma mère à 92, avaient toujours mangé beaucoup d'ail; dès ma plus tendre enfance, ils m'ont appris à le considérer comme une nourriture aussi indispensable que le pain. C'est un véritable bouclier contre les maladies et la vieillesse ».



Repost 0
Published by Blasons - dans Mémoire : L'ail
commenter cet article
23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 16:58

L'ail a été utilisé pour protéger les animaux des influences néfastes.

 

En Suède, on attachait autrefois des gousses d'ail autour du cou des vaches et des chevaux pour éloigner les trolls qui, croyait on, venaient la nuit voler le lait ou monter les chevaux jusqu'à l'épuisement.

 

De même le sport a associé l'ail aux animaux; les jockeys avaient pour coutume de frotter le mors des chevaux avec de l'ail ou d'attacher une gousse à leur bride pour s'assurer une victoire aux courses. En Hongrie, les jockeys avaient la même habitude et les croyances voulaient que le coureur qui approcherait trop près serait foudroyé sur place par I'odeur répugnante.

 

Les toreros portaient souvent une gousse d'ail en guise d'amulette, certains pensaient qu'elle les protégerait des cornes du taureau, d'autres qu'elle empêcherait le taureau de charger.



Pendant des siècles, on s'est servi de l'ail pour écarter les bêtes indésirables. Une croyance très ancienne veut que les scorpions et les serpents s'enfuient à la vue de quelqu'un portant de l'ail. Sur un papyrus Egyptien, on lit que pour éviter qu'un serpent ne sorte de son trou, il faut placer une gousse d'ail au bord de celui-ci.

 

A Chartres, à l'église Saint-Pierre où l'on adorait Sainte Soline, le 17 octobre on présentait à l'offertoire de la messe, une oie blanche avec une gousse d'ail attachée au cou par un fil de soie rouge ; La blancheur de l'oie symbolise la virginité de Sainte Solenne, le fil rouge son martyr et l'ail son courage.

 

Les philosophes de l'antiquité pensaient qu'un aimant perdrait son pouvoir s'il était au contact de l'ail...



Repost 0
Published by Blasons - dans Mémoire : L'ail
commenter cet article
23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 14:11

Base Musée d'alchimie en Allemagne.


La magie de l'ail :

L'ail a toujours été une plante chargée de magie, en Orient comme en Occident. Considérée comme une plante ayant la faculté de repousser les âmes perdues.

 

Depuis plus de 7000 ans les traditions le lient aux croyances populaires.

C'est probablement en raison de son odeur et de son arôme prononcés que l'on attribuait à l'ail des propriétés mystiques et qu'on l'utilisait pour combattre le mauvais sort.

 

L'ail fut même considéré avec suspicion par certains courants religieux qui associaient l'odeur de l'ail au diable et aussi aux pensées impures, Telle fut l'attitude de certains fidèles du christianisme, de l'hindouisme, de l'islam et du bouddhisme zen, De nombreux chamans du Népal actuel ne sont pas autorisés à manger de l'ail, Ceci concerrne principalement les membres des caste Brahmane et Chétri qui pensent que le fait de manger de l'ail dans les trois mois précédant la mort les rendra malades dans l'au-delà.

 

De nos jours encore, on peut voir des couronnes d'ail suspendues aux portes des maisons de certaines régions d'Europe, comme en Italie où on en met près des berceaux pour éloigner les sorcières et les démons. D'autres le portent autour du cou pour se protéger des esprits malfaisants. Il en est encore qui vous diront que rêver d'ail est un présage de déchéance ; dans les Balkans, la coutume voulait que l'on frotte de l'ail sur les poignées de portes et sur les encadrements des fenêtres pour éloigner les vampires.

 

Les vampires ont horreur de l'ail ! Cette légende est connue dans tout le monde contemporain grâce à la littérature et au cinéma. Un fait commun à maintes légendes, est que les vampires en sus de la croix et de l'argent (métal) détestent l'ail. Pendant la journée les vampires sont entièrement à la merci du chasseur mais la nuit, on ne peut les terrasser qu'à l'aide de ces trois armes. Manger de l'ail pour se protéger des vampires restait le moyen le plus sûr car la croyance veut que le sang au goût d'ail déplaise aux vampires.

 

Toutes les légendes n'ont pas toujours cet aspect positif pour l'ail, Une histoire du folklore arabe raconte que lorsqu'il fut chassé du jardin d'Eden, Satan voyait pousser de l'ail sous son pied gauche et des oignons sous le droit.

 

On dit aussi qu'en 1330 le roi Alphonse XI de Castille fonda un ordre de chevalerie dont les membres devaient jurer une haine totale à l'ail.

 

La richesse en soufre des Liliacées, en particulier de l'oignon et de l'ail, semble pouvoir expliquer les utilisations traditionnelles des principales Liliacées. Le soufre a toujours été identifié comme l'élément principal des enfers. Mais cela peut être aussi l'endroit où se rendent ceux qui ont besoin d'être purifiés. Allium sativum semble donc être porteur du thème de la purification sur le plan physique, à l'instar du soufre qui représente le « soleil » des alchimistes.

 

  

 

Quelles que soient leurs origines, en général les mythes, croyances et légendes s'articulent tous autour de l'idée que l'ail protège du mal, que celui-ci ait la forme d'un démon, d'un vampire ou d'une maladie.

 

Le mot sanscrit pour l'ail « bhûlagna » signifie « pourfendeur de monstre ».

 



Repost 0
Published by Blasons - dans Mémoire : L'ail
commenter cet article
23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 12:50
Ruines de Caracalla.


 

De nos jours, on prend de plus en plus conscience du fait que l'ail avec ses propriétés purifiantes peut être exploité à bon escient dans le domaine cosmétique, sous formes de potions et de lotions.

Au 19e siècle dans les célèbres thermes de Caracalla 1, on y a longtemps associé l'ail aux cures de purification et aux soins corporels en général. Mélangée aux produits de beauté l'ail permettait de préserver un teint clair et uniforme, ainsi que des cheveux brillants.



Soin du visage : 

Recette 1
: Mettre 50 gr de fleurs de lavande dans un mixer, ajouter 4 gousses d'ail, le jus d'un citron et 2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre. Mélanger le tout. Placer au réfrigérateur afin que le liquide épaississe, puis appliquer sur le visage avec un coton. Rincer à l'eau tiède puis froide pour rafraîchir la peau.

 

Recette 2 : Vous pouvez aussi mélanger le jus d'un citron avec 2 gousses d'ail et 4 cuillères à soupe d'eau chaude. Appliquer de la même manière que ci-dessus. Ces deux soins conviennent particulièrement pour les peaux grasses.

 

Recette 3 : Mettre une gousse d'ail dans 20 cl d'eau bouillante, couvrir et laisser reposer jusqu'à ce que l'eau refroidisse. Puis filtrer. Cette infusion, utilisée régulièrement, améliore la circulation sanguine et atténue les rides.

 

 

Lotions capillaires :

Ecraser les gousses d'une tête d'ail entière et les tremper pendant trois jours dans 12 cl de Vodka. Filtrer le liquide et ajouter la même quantité d'eau ainsi que quatre gouttes d'huile essentielle de romarin.

Une fois par semaine, après avoir lavé et séché les cheveux, utiliser cette lotion pour vous masser le cuir chevelu. Brossez-vous ensuite les cheveux avec une brosse douce. Cette solution favorise la pousse des cheveux, embellit la chevelure et élimine les pellicules.

 

 

1) Empereur romain de 211 à 217. Son règne fut marqué par la constitution antonine ou édit de Caracalla qui étendit à tout l'empire le droit de cité romain. Il fit construire à Rome les thermes qui portent son nom Caracalla. Né (4 avril 188 - 8 avril 217), il naquit à Lugdunum (aujourd'hui Lyon), son père étant alors gouverneur des Gaules. Baptisé Lucius Septimius Bassianus, il fut par la suite renommé Marcus Aurelius Antoninus, afin d'être rapproché de la dynastie des Antonins. Son sobriquet de Caracalla vient d'un type de vêtement gaulois à capuchon et manches longues qu'il avait coutume de porter dès l'âge de douze ans.



Repost 0
Published by Blasons - dans Mémoire : L'ail
commenter cet article
23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 01:35

L'Orange elle-même garde le juste équilibre ; elle ne débordera jamais trop sur la droite ni sur la gauche. Elle se tient à sa propre Identité. Elle s'affirme solidement en elle-même, dans la chair de son corps. Elle compte sur elle-même sans se laisser déjouer ni déséquilibrer par autrui. Elle a son opinion, ses principes, ses convictions. Les gens qui ont envie d'une Orange veulent donc fermement sentir et établir en eux cette force fondamentale, qui est leur propre Identité !

 

L'Orange elle-même pèse le pour et le contre, et réfléchit sagement avant d'entreprendre les projets. L'Orange est neutre, implacable. Elle est capable d'examiner une affaire de tous les côtés mais elle reste là à tout considérer tant qu'elle n'en est pas sûre et certaine. Elle ne passe pas sur une certaine phase sans l'avoir achevée. Elle aime la structure, l'ordre, la propreté, la correction et une certaine forme de discipline naturelle. Cela signifie que l'homme doit apprendre à écouter les signaux qu'il rencontre ; il ne doit pas les négliger, les ignorer : il s'oblige à s'y arrêter. Bien qu'il voie l'importance d'écouter les sages conseils de certaines personnes, c'est sur lui-même finalement qu'il compte pour prendre les grandes décisions. Il ne passe pas trop rapidement sur les choses susceptibles de l'enseigner... Il prend son temps.

 

Le besoin d'Orange indique un oui-non, une hésitation quant à la direction à prendre, une tendance à ne pas aller tout droit dans une direction précise. Il cherche, tergiverse, biaise, il se perd peut-être dans les détails accessoires, les choses inutiles : le besoin d'Orange indique qu'au fond de son cœur l'être humain cherche à atteindre son Essence, celle de la Vie.

 

Il semble être au stade de l'exploration sans s'engager vraiment dans une direction ou dans une autre. La sphère psychique de l'Orange contraint l'être humain à partir à la recherche de son identité en lui-même, de cette structure fiable en lui. Il conduira cette recherche avec sagesse. Cette sphère l'oblige à partir en quête du centre en lui. À partir de ce point, il pourra déterminer sa conduite de vie.

Au fond, celui qui a envie d'Orange ressent le besoin de choisir, d'avancer, de se trouver lui-même là où c'est nécessaire : dans le Noyau de son être, afin de pouvoir ensuite progresser dans sa voie.

 

Cependant il devra se rendre compte que la seule certitude qu'il puisse trouver, la seule sagesse qu'il puisse développer se trouve au fond de son cœur. Il lui faudra comprendre que, même s'il rencontre peut-être beaucoup de maîtres sur son chemin, il devra toujours rester son propre Maître. Il n'y a pas de mal à écouter et à regarder un peu ce qui se passe dans le monde extérieur pour apprendre des choses, mais il devra regarder en lui pour y trouver la sagesse et la vérité. Dès lors, il sera fixé : il tiendra parfaitement son cap en écoutant son intuition ! Autant qu'il se placera en dehors de lui même, il ne pourra jamais trouver sa véritable source. Aussi il lui faudra construire sa vie sur ce solide axe central intérieur, comprendre qu'il peut se laisser guider par son horloge interne.

 

Il n'existe qu'une seule direction : celle de la « vie ». En ne choisissant pas cette voie l'homme va au-devant du chagrin, des convoitises, des déceptions, des craintes. L'Orange demande cette transformation : l'être humain ne cherchera plus en dehors de lui ! Il finira par bannir le doute, par résoudre l'hésitation, l'ambivalence et l'indécision... pour se laisser aller à la Voie principale. L'homme cesse de miser sur les deux tableaux ; il n'a aucun doute pour entreprendre.

 

Repost 0
Published by Blasons - dans Symboliques !
commenter cet article
19 mars 2009 4 19 /03 /mars /2009 13:20

Emulsifiants :
 
- Alcool ; avec un pourcentage alcoolique de 35° minimum.
- Base grasse ; huile végétale ou animal, graisse végétale ou animal (saindoux, suif…) crème fraiche (pas light).
- Base sucrée ; miel, mélasse, jus de fruit concentré, sirops, confiture.


Base alcoolique :
- Base pour vaporisateurs si possible 50 ml : 50 ml d'alcool (vodka, rhum, gin). Ajouter 5 à 25 gouttes d'huile essentielle.
Pensez avant de vaporiser sur une préparation secouer le flacon.


Base aqueuse (eau) :
- Base pour vaporisateurs si possible 50 ml : 50 % d'alcool (vodka, rhum, gin) et 50 % d'eau de source. Ajouter 5 à 25 gouttes d'huile essentielle.
Pensez a
vant de vaporiser sur une préparation secouer le flacon.


Base huileuse :
- 100 ml d’huile végétale colza, germe de blé, olives, sésame…. (si possible de premiere pression à froid) ajouter 5 à 25 gouttes d'huile essentielle.
* Menthe poivrée 5 gouttes par 100 ml, c’est suffisant.
* Citron ou orange (les essences) sont moins prononcés, environs 25 gouttes par 100 ml.

- A la fin d'une préparation on peut diluer une cuillère à café avec de l'huile parfumée. Rajouter ci nécessaire.
- On peut aussi diluer quelques gouttes d'une HE ou synergie dans une cuillère à café avec de l'huile végétale et ajouter ça à la fin d'une préparation.
-
Pour les préparations froides on dilue selon goût les huiles essentielles de préférence à la fin de la préparation.
- Si on dilue les HE dans l'huile végétale contenant beaucoup de vitamine E (Colza, germe de blé) on peut garder la préparation plus longtemps.
Garder les préparations au réfrigérateur dans un récipient en verre (éviter le plastique). 


Spray :
On se sert d'un spray quand on veut arroser les salades d’une façon très délicate.
Si le parfum doit être très minime ou qu’on souhaite que les invités puissent parfumer le plat individuellement. On met le spray sur table, chacun peut se servir.

Un spray se montre exquis sur un toast avec de fromage de chèvre ou camembert .

Une salade de tomates se prête bien pour expérimenter un spray au basilic. 


Quelques synergies pour des préparations :
* Lemon-grass, gingembre, coriandre.
* Basilic exotique, noix de muscade.
* Céleri, carotte sauvage, aneth.
* Cumin, zeste de la mandarine, gingembre.
* Fenouil, curcuma.
* Ylang.ylang, feuille de bergamote (petit grain de bergamote).
* Cannelle, clou de girofle et zeste d'orange.

Repost 0
Published by Blasons - dans Techniques
commenter cet article

Rechercher